Aider les femmes à réduire le risque de cancer du sein en faisant de leur santé une priorité – conseils de nos partenaires de la Fondation canadienne du cancer du sein à cbcf.org

Fait no 1 : L’alcool est un agent carcinogène (que l’on sait causer le cancer), et la consommation d’alcool accroît le risque de cancer du sein.

Que faire? Chaque verre d’alcool compte – diminuez votre consommation d’alcool pour réduire le risque de cancer du sein.

Objectif : Expliquer que la prise d’alcool est un facteur de risque du cancer du sein et encourager les femmes à réduire leur consommation d’alcool. 

Fait no 2 : Près de 68 femmes reçoivent un diagnostic de cancer du sein chaque jour. Les examens de dépistage périodiques favorisent la détection précoce du cancer du sein et, par conséquent, l’atteinte de meilleurs résultats thérapeutiques.

Que faire? Analysez vos facteurs de risque ainsi que les avantages et les limites de la mammographie, puis déterminez s’il y a lieu de subir une mammographie de dépistage et, le cas échéant, la fréquence à laquelle les examens devraient être réalisés.

Objectif : Inviter les femmes à se renseigner sur les facteurs de risque et à prendre une décision éclairée quant à la tenue et à la fréquence des examens de dépistage du cancer du sein.

Fait no 3 : La recherche révèle que l’augmentation de la graisse corporelle et la réduction de l’activité physique chez les femmes ménopausées exposent à un risque accru de cancer du sein.

Que faire? L’adoption de nouvelles habitudes de vie visant à réduire la graisse corporelle permet généralement d’atténuer le risque de cancer du sein et d’améliorer l’état de santé et le bien-être général.

Objectif : Expliquer les risques auxquels les femmes sont exposées après la ménopause et les encourager à adopter un mode de vie plus sain. 

Fait no 4 : Au moins 30 % des cancers du sein pourraient être prévenus par la simple modification des habitudes de vie, par exemple faire plus d’activité physique et bien s’alimenter afin de réduire sa graisse corporelle, ou modérer sa consommation d’alcool.

Que faire? Adoptez un mode de vie sain afin de minimiser le risque de cancer du sein et d’améliorer votre état de santé général : alimentation saine, 30 minutes d’activité physique par jour et pas plus d’une boisson alcoolisée par jour.

Objectif : Fournir de l’information sur les démarches préventives visant à réduire le risque de cancer du sein.

Fait no 5 : Le cancer du sein est la forme de cancer la plus courante chez les femmes. Il figure au deuxième rang des causes de décès par cancer chez celles-ci. Il est donc important de repérer tout changement qui s’opère dans les seins et, le cas échéant, d’obtenir les examens de dépistage et les traitements qui s’imposent.

Que faire? La plupart des masses découvertes sur un sein ne sont pas cancéreuses. Prenez toutefois le temps de vous familiariser avec l’aspect et la texture de vos seins afin de pouvoir signaler tout changement à votre professionnel de la santé.

Objectif : Sensibiliser les femmes à la conscience de soi et à la prise en charge de leur propre santé.

Références : 

  • Allen NE, Beral V, Casabonne D, Kan SW, Reeves GK, Brown A, et al. « Moderate alcohol intake and cancer incidence in women », Journal of the National Cancer Institute, 2009, 101(5) : 296-305. Boyle P, Boffetta P. « Alcohol consumption and breast cancer risk », Breast Cancer Research, 2009, 11 (SUPPL. 3). Cao Y, Willett WC, Rimm EB, Stampfer MJ, Giovannucci EL. « Light to moderate intake of alcohol, drinking patterns, and risk of cancer: Results from two prospective US cohort studies », BMJ (en ligne), 2015, 351.
  • Nelson HD, Fu R, Cantor A, Pappas M, Daeges M, Humphrey L. « Effectiveness of breast cancer screening: systematic review and meta-analysis to update the 2009 U.S. Preventive Services Task Force Recommendation », Annals of Internal Mediciine, 2016, 164(4) : 244-55.
  • Keum N, Greenwood DC, Lee DH, Kim R, Aune D, Ju W, et al. « Adult weight gain and adiposity-related cancers: a dose-response meta-analysis of prospective observational studies », Journal of National Cancer Institute, 2015, 107(3). 
  • Maas P, Barrdahl M, Joshi AD, et al. « Breast Cancer Risk From Modifiable and Nonmodifiable Risk Factors Among White Women in the United States », JAMA Oncology, publié en ligne le 26 mai 2016. doi : 10.1001/jamaoncol, 2016, 1025.
  • World Cancer Research Fund / American Institute for Cancer Research. Continuous Update Project Report. « Food, Nutrition, Physical Activity, and the Prevention of Breast Cancer », 2010.
  • Comité consultatif des Statistiques canadiennes sur le cancer. « Statistiques canadiennes sur le cancer, 2015 », Toronto (Ontario), Société canadienne du cancer, 2015.